Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

À propos du commissaire

Mario Dion est nommé commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique le 9 janvier 2018, à la suite d’une longue et distinguée carrière au gouvernement du Canada.

Originaire de Montréal, Me Dion obtient un diplôme en droit de l’Université d’Ottawa en 1979. Il entame sa carrière en 1980 en tant que conseiller juridique au ministère du Solliciteur général de l’époque. En 1988, il devient sous-ministre adjoint des Communications, de l’évaluation et de la recherche au Service correctionnel du Canada.

En 1992, Me Dion est nommé sous-ministre adjoint des Services ministériels au ministère de la Justice, puis sous-ministre délégué de ce même ministère en 1995. De 1996 à 1997, il occupe les fonctions de sous greffier et de conseiller juridique au Bureau du Conseil privé, où il est chargé de la législation et planification parlementaire et de l’appareil gouvernemental, puis il retourne au ministère de la Justice à titre de sous-ministre délégué. En 2003, Me Dion est nommé sous-ministre du Bureau du Canada sur le règlement des questions des pensionnats autochtones, où il dirige les efforts en vue de régler 16 000 dossiers de litige en instance qui, finalement, aboutissent à l’entente historique conclue en 2006 avec les anciens élèves des pensionnats.

Me Dion occupe le poste de président de la Commission nationale des libérations conditionnelles de 2006 à 2009, de commissaire à l’intégrité du secteur public de 2011 à 2014, et celui de président de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada de 2015 à 2018.

  

 

 

 

 

 


Date de modification :